· 

Boucle Nord et Sud de Salta

Salta

Nous sommes arrivés en fin d’après midi à la gare de Salta. On se met tout de suite à la recherche des tarifs et disponibilités des bus pour aller à Mendoza 6 jours plus tard. Ce sera aussi l'occasion de croiser 2 français rigolos qui quittent la ville en direction du Nord. Ils sont vraiment sympa et avec Nath on se dit que ça aurait été bien de faire un bout de notre road trip à venir autour de Salta avec eux mais ce sont de gros marcheurs. 

 

Une fois les informations récupérées, direction notre auberge qui s’avérera une des meilleures qu'on aura faites en Amérique du Sud (les tuyaux en fin d'article).

 

A peine les pieds posés sur le trottoir du centre ville, on se fait accoster par un argentin qui nous propose de changer des dollars contre des pesos argentins. J'avais au préalable retiré 100$ en Bolivie (je n'ai jamais pu retiré de dollars ou euros par la suite en Argentine) à un taux bien plus avantageux que dans les bureaux de change officiels (1$ pour 39 ARS au lieu de 1$ pour 37.50 ARS en bureau de change). Voilà une bonne affaire de conclue!

 

La ville de Salta est très agréable ! Bon ok c'est vrai que le temps y était pour beaucoup! On avait un superbe ciel bleu et ça fait plaisir de se retrouver en short après avoir parcouru les montagnes en doudoune pendant 3 mois ! On a retrouvé un peu de modernité et on doit avouer que ça ne nous a pas déplu! On en a profité pour flâner dans les rues, parcourir la plaza 9 de Julio, admirer l'église San Francisco, tester 2 restos en terrasse pour s'imprégner de l'ambiance et observer les argentins comme des bêtes curieuses ! Bah oui quoi, ce sont nos premiers pas en Argentine quand même!

 

Le soir, on a rejoint le parc San Martin avec son petit lac avec des stands de souvenirs autour, en passant par les places pour voir les éclairages de nuit.

 

Le MAAM : Museo de Archeologia de Alta Montana

(Musée archéologique de Haute montagne)

 

Alors celui-là, il faut surtout pas le rater!! Il présente les montagnes de la cordillère, la répartition du peuple inca dans toute cette dernière mais aussi les anciens rites pratiqués en haute montagne. On y trouve 3 momies ultra bien conservées d'enfants sacrifiés retrouvés en 1999 sur un des plus hauts pics de la cordillère, le volcan Llullaillaco.

 

Egalement, vous y verrez le parcours des premiers alpinistes qui ont grimpé tout en haut de ces montagnes et la matériel qu'ils utilisaient...

 

Il est très très intéressant, nous l'avons parcouru sans laisser une miette. On vous conseille vraiment de le faire même si vous n'êtes pas trop musée.

 

 


La boucle Nord - Sud de Salta

 

A c'qui paraît, les alentours de Salta valent le détour ! Tiens donc! Et pourquoi? Parce-qu'en plus de connaître un peu la culture des Argentins au travers de leur artisanat, il y a des paysages beaux et hors du commun. Ça nous suffit pour avoir envie d'y faire un tour ! 

 

Bon en vrai, la boucle de Salta c'est connu. C'est un des trucs à faire dans la région lors d'un voyage au long cours car c'est simple, pas cher et effectivement, ça vaut le coup !

 

Objectif, visiter en 5 jours les environs de la ville de Salta, d'abord par une boucle de 3 jours au Sud puis une boucle de 2 jours au nord, dans la province de Jujuy.


Vous avez remarqué qu'au Nord, ce n'est pas une boucle. Oui, on a décidé de zapper le village de "San Antonio de las Cobres" car on pense que c'est un peu répétitif de voir un autre village d'artisans, surtout que la route qui y passe est apparemment en très mauvais état.

 

On vous raconte notre road trip et après, les détails pratiques rien que pour vous !

 

 

Jour 1

De Salta à Cachi

 

Ding Dong. "C'est le loueur de voiture pour Jérôme".

8h30 à la réception de l'hôtel, notre voiture nous est amenée par le loueur. Rapide tour de l'engin pour vérifier l'état et hop, on dispose de notre moyen de locomotion. 

 

Ce 1er jour est surtout l'occasion d'admirer la variété des paysages de cette partie du pays. Des lacets à n'en plus finir, des chemins caillouteux avec comme toile de fond des cactus et de la roche rouge typique de l'Argentine. L'occasion aussi de se faire un petit pic nic au soleil sur le parc principal d'un tout petit village avec vue sur les plateaux et les vignes :)

 

Sur la route de la boucle de Salta, Argentine

Pas mal pour une entrée en matière non?

Jour 2 

De Cachi à San Carlos

 

On continuera les mêmes découvertes le lendemain, mais pas seulement. Au programme de la matinée, la route des artisans et quelques arrêts pour voir des habitants fabriquer eux-mêmes leurs produits textiles (ponchos, tapis, écharpes, bandanas, chemises...) de façon traditionnelle. Ils sont facilement accessibles, aiment montrer comment ils procèdent et sont très enclins à répondre aux questions. Place ensuite à l'objectif principal de cette journée, annoncé depuis plusieurs jours par Nathalie, à savoir le stop à la Bodega Colomé. Y'a pas à dire, le lieu est très chouette, au milieu des vignes. On y arrivera après la fermeture de la cuisine, on ne pourra donc malheureusement pas tester les plats mais on grignotera un plateau de fromages-charcuterie accompagné de 2 verres de vin rouge et blanc argentins. Une petite pause bien agréable.

 

Bodéga Colomé, sur la boucle de Salta, Argentine
Artisan travaillant sur son métier à tisser sur la boucle de Salta en Argentine
Artisan travaillant sur son métier à tisser
Habitation d'un artisan, sur la boucle de Salta en Argentine
Artisan travaillant sur son métier à tisser sur la boucle de Salta en Argentine
Bodéga Colomé, dégustation de vin sur la boucle de Salta en Argentine

Paysage martien sur la boucle Sud de Salta en Argentine

 

 

On enchaînera ensuite la fin de journée par quelques routes sablonneuses et caillouteuses sur lesquelles Nathalie se prendra pour un pilote de rallye, elle qui ne voulait pas conduire au départ! 

Camping de San Carlos, sur la boucle Sud de Salta en Argentine

Finalement on ne dormira pas à Cafayate comme prévu initialement mais au camping municipal de San Carlos, un petit village une trentaine de kms en amont. 

Première découverte pour nous des campings en Argentine, avec barbecues et toutes commodités à disposition, tout ça gratuitement, belle surprise!

 

 JOUR 3

San carlos – La Caldera

 

On visite le très bucolique village de Cafayate en début de journée le lendemain. On a vraiment beaucoup aimé l'ambiance qui y règne et les choix architecturaux pris pour bâtir les monuments. On se serait vraiment cru dans un village paisible de western.

 

Mais on doit reprendre la route (une vraie bien bitumée comme il faut cette fois) pour remonter vers Salta. Tout le trajet sera l'occasion de s'arrêter pour observer des formations rocheuses et des décors dignes d'une autre planète (encore!). Les couleurs qu'ont pris les différentes couches de sédiments, sable et autre minéraux et qui  sont dévoilées  ensuite grâce à l'effondrement de morceaux de dunes est un vrai cadeau pour nos yeux. Alors oui, c'est beaucoup de rochers et de sable mais bon, personne ne me contredira quand je dis qu'on voit pas beaucoup ça par chez nous!!

 

Puis on finira notre journée dans la boucle Nord de Salta.

 

Désolée, j'ai pas pu m'empêcher de mettre une ribambelle de photos, je les trouve toutes géniales, n'hésitez pas à cliquer dessus pour les agrandir et ainsi mieux voir ces paysages hors du commun !

 

 

  

Paysage martien sur la boucle Nord de Salta, Cafayate en Argentine

JOUR 4 

La Caldera – Tilcara

 

Nous passons par Purmamarca pour admirer une magnifique  montagne aux 7 couleurs. Après avoir raté au Pérou une visite d'une des 2 montagnes aux 7 couleurs pour cause de maladie, c'est ici bien plus qu'un lot de consolation.  Les couleurs qui varient du violet au rouge sont d'une beauté éclatante. C'est vraiment un régal pour les yeux. On visite ensuite Purmamarca, rien de particulier si ce n'est un hôtel en terre cuite qui visuellement nous a fait belle impression. On repart et en sortant du village, on repère de l'autre coté de la chaussée 2 silhouettes en train de marcher. On les dépasse, on se regarde tous les 2. On a franchement un doute. Ni une ni deux, on fait demi tour (et pour ceux qui connaissent Nathalie, vous savez qu'elle n'aime pas ça, les demi tours !) pour en avoir le cœur net. On s'approche des marcheurs qui s'étaient arrêtés et là on n'en revient pas, il s'agit bien des 2 acolytes français rencontrés quelques jours plus tôt à la gare de Salta. On discute avec eux et après quelques minutes, on décide de se retrouver le soir à Tilcara pour une bouffe. Entre temps on continue un peu notre chemin censé nous emmener à Hornocal voir la montagne aux 14 couleurs, mais le temps nous manque et les prix pratiqués nous posent problème, notamment le prix du 4x4 pour y accéder.

 

C'est à Tilcara qu'on finira l'après-midi et le soir venu, on passera un repas franchement génial en compagnie de nos  2 marcheurs invétérés Yohann et Dylan, à discuter et échanger des blagues et anecdotes de voyage entre deux bouchées de vin rouge et des verres de viande et charcuterie argentine, à moins que ce ne soit l'inverse...

 

Le lendemain, en voyant l'état du gérant de notre hostal, on s'est dit qu'on était pas les seuls à avoir fait la fête la veille!

 

Petite illustration de cette journée en photo !

 

Traversée de Purmamarca et ses montagnes colorées sur la boucle Nord de Salta en Argentine
On a qu'une envie, c'est de s'engouffrer dans ces p'tites montagnes colorées!
Les montagnes colorées de Purmamarca sur la boucle de Salta en Argentine

Jour 5

Tilcara - Salta

 

Ce 5ème jour et dernier jour de notre boucle Sud-Nord dans les alentours de Salta consiste seulement à revenir à Salta et rendre notre véhicule. Ce qui se fera sans encombre.

 

 

 

Cette boucle était pour nous une occasion de nous retrouver au calme, sans avoir à courir après des hébergements ou des  bus. On a pu tester le camping dans le nord de l'argentine et c'était top !

 

On se sentait vraiment libres (enfin un peu plus que d'hab car en ce moment y'a pas à dire, on se sent déjà libre) et rouler dans des décors si beaux, on vous promet c'est ressourçant ! Ça fait vraiment plaisir de voir que des décors immenses de nature sont encore intacts! La planète nous semble pure dans ces endroits. Pourvu que ça dure !

 

 



  • De San Pedro de Atacama à Salta : Bus de la compagnie Andesmar : 30 000 CLP/pers. Durée du trajet :            10h30 incluant le passage frontière qui s'est d'ailleurs passé sans encombre
  • Auberge Ferienhaus : 290 ARS (peso argentin)/pers/nuit en dortoir. P'tit dèj inclus, wifi correct
  • Resto "Rustiko" sur la place de Salta : 580 ARS (2 menus du jour + 1 verre de vin)
  • Resto "Teuco Alfarol" sur la place de Salta : 730 ARS  (2 menus du jour + café)

  • Location de la voiture :

Nous avons conclu avec l'agence Tintikay mais sachez que vous avez largement le choix. N'hésitez pas à faire plusieurs agences pour trouver celle qui répond à vos exigences. Dans notre cas, on voulait une agence : 
  1. Pas chère
  2. Qui prend un minimum de frais si on paye en CB (à négocier), sinon payer en cash
  3. Qui propose une voiture pas trop pourrie mais pas trop neuve non plus
  4. Sans dépôt de garantie prélevé mais qui prend juste une emprunte bancaire au cas où
Nous avons payé 5000 ARS pour 5 jours (4500 si payé en cash), à rendre avec le même niveau d'essence que quand vous la prenez


  • Jour 1 : Salta - Cachi 
- Plein d'essence à Cachi : 1700.11 ARS
- Auberge "La Mamama" : 210 ARS la nuit en chambre matrimoniale : Très vieillot et lit sale (les draps n'avaient pas été changés depuis on sait pas trop combien de temps (j'ai dormi dans mon duvet). Douche très archaïque avec un système pour chauffer l'eau venu d'ailleurs. Juste à côté il y a une auberge bien plus correcte mais c'est le double du prix !

  • Jour 2 : Cachi - San Carlos en passant par Cafayate
- Bodega "Colomé" : 709 ARS (2 verres de vin et un plateau fromage charcuterie)
- Camping municipal San Carlos : Gratuit. Le gars n'était pas là mais apparemment, sa présence est aléatoire, on n'a pas trop compris le fonctionnement mais bon… 

  • Jour 3 :  San Carlos - La Caldera
- Plein d'essence à La Caldera : 1830.54 ARS
- Camping "Quitilipi" La caldera : 100 ARS l'emplacement (barbecues, douche froide)

  • Jour 4 : Tilcara

- Stationnement 1h Purmamarca : 15 ARS
- Hôtel "Terra Andina" à Tilcara : 330 ARS/nuit/pers. Pas très propre, wifi médiocre
- Resto "Los Puestos Parrilla" : environ 1200 ARS pour 2, plat, dessert et bouteille de vin. On vous le recommande, c'était délicieux et on a même eu droit à un p'tit concert de musique traditionnelle !

 

Si vous souhaitez un renseignement pratique supplémentaire qu'on aurait oublié, n'hésitez pas à laisser un commentaire en bas de page ou à nous envoyer un mail!  Et si cet article vous a plu, vous pouvez aussi partager :)

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Sam (lundi, 18 février 2019 15:41)

    Elle a 14 ou 7 couleurs cette montage??? bisous bisous